François Muller
Guide-conférencier | Interprète français-allemand

Europe Un tour de ville en bus dure en moyenne une heure. Départ idéalement Place de l’Etoile.
Vous découvrirez les divers visages de la ville ancienne et moderne : quartiers esplanade, allemand, médiéval, et européen. Sans oublier l’arrêt au parc de l’Orangerie pour saluer les cigognes en liberté !

L’EUROPE à Strasbourg

Si l’Alsace et Strasbourg se caractérisaient souvent par les cinq « C » Cathédrale, Choucroute, Cigognes, Coiffe en forme de grand nœud noir, Colombages, il faut aujourd’hui y rajouter le mot EUROPE !

En effet, l’Alsace par sa situation géographique et son histoire, et Strasbourg par l’accueil aujourd’hui des institutions européennes et de nombreuses organisations internationales, sont ancrées au cœur de l’Europe :

  • une Europe réelle, concrète et palpable
  • une Europe citoyenne
  • une Europe moderne.

Strasbourg est capitale européenne a double titre : d’une part avec la présence du Conseil de l’Europe qui regroupe aujourd’hui 47 pays, d’autre part avec le Parlement de l’Union européenne (photo) qui regroupe 28 pays. Le quartier des institutions européennes s’est établi au nord de la ville, près du parc de l’Orangerie et sa célèbre avenue des cigognes (et dans ce parc, un agréable mini-zoo amuse toujours les enfants). De nombreux bâtiments d’architecture moderne accueillent ces institutions européennes : la visite du quartier permet de découvrir tant les architectures que les missions politiques exercées à Strasbourg. De nombreuses œuvres d’art ornent les allées autour du conseil et du parlement.

L'Europe à StrasbourgPour mieux découvrir l’Europe à Strasbourg, la visite peut s’effectuer lors d’un tour de ville en bus, ou par une promenade à pied (tram E direction Robertsau, arrêts « Parlement » ou « Droits de l’homme »).

Avec la visite incontournable du quartier européen, François Muller vous fera découvrir un nouveau visage de l’Europe, au-delà de l’actualité politique parfois décriée.

  • les bâtiments contemporains,
  • les œuvres artistiques qui les accompagnent,
  • les références historiques qui jalonnent le parcours

sont autant de visages d’une Europe réelle et proche, dont les diverses institutions travaillent dans des domaines très variés. Ici nous trouvons l’histoire de cette amitié entre les peuples – à commencer par la réconciliation des frères ennemis Français et Allemands – jusqu’à l’histoire du drapeau européen (que trop peu d’Européens connaissent). De la création du Conseil de l’Europe en 1949 jusqu’au Prix Nobel de la paix décerné en 2012 à l’Union européenne, c’est notre histoire à tous que le guide vous raconte, au travers de l’histoire locale, celle de l’Alsacien à la double culture française et germanique (et dont le guide se revendique !)

En souvenir et pour prolonger cette visite du quartier européen, procurez-vous  le Petit-Guide des Editions Schnell et Steiner (3 euros) écrit par François Muller. (Pour toute commande groupée, contactez-moi !).